• Contact
  • Connexion

Les réformes libérales entreprises dans les années 1980 et poursuivies après la crise de 1998 participaient officiellement à un projet de revitalisation d’une agriculture centrée sur les petits exploitants. Quinze ans plus tard, les politiques du « tout à l’exportation » ont favorisé l’oligopole des grands planteurs de palmiers à huile et réduit le pays à une région d’approvisionnement en matières premières pour l’agro-industrie multinationale.