• Contact
  • Connexion

Sur l’Amérique latine et le Nicaragua

Sur 48FM - ULiège, le 19 janvier 19 : interview de Bernard Duterme (CETRI) sur les reconfigurations politiques à l’œuvre en Amérique latine et la crise de régime au Nicaragua (de la minute 9 à la minute 46).

En moins de deux décennies, l’Amérique latine est passée d’une phase de prospérité économique, de relative consolidation démocratique, d’innovations politiques, de vague progressiste, d’affirmation géopolitique, d’intégration régionale et d’avancées sociales… à une nouvelle période de crise économique, d’instabilité démocratique, de régression politique, de restauration conservatrice, de marginalisation internationale, de désintégration régionale et de reculs sociaux. Avec comme principal surdéterminant, l’envolée puis la chute des prix des matières premières exportées : les aléas de la poussée extractiviste dans laquelle pratiquement tous les pays du continent, de gauche comme de droite, se sont engouffrés.

Depuis avril 2018, le Nicaragua traverse une profonde crise politique et une dégradation économique aiguë. Fortement contesté, le couple régnant – le président Daniel Ortega et la vice-présidente Rosario Murillo, épouse du premier – réprime toute forme de contestation et s’accroche au pouvoir. Un pouvoir autocratique et conservateur, qui a doublé l’économie du pays en une décennie, boosté les investissements étrangers et les exportations, sur une ligne néolibérale assumée... mais toujours étiquetée « sandiniste ».

Voir en ligne Écouter l’interview de B.Duterme (CETRI) sur 48FM - ULiège 19 janvier 19

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du CETRI.

Lire aussi ...