• Contact
  • Connexion

Les résistances africaines entre répressions et instrumentalisations

Le foisonnement associatif que connaît la majorité des pays africains est le produit des mutations subies par les Etats du continent – ajustement structurel et libéralisme politique inachevé. La vulnérabilité des organisations sociales aux mécanismes de neutralisation déployés par les pouvoirs met en doute leur capacité à incarner un contre-pouvoir effectif. Pourtant, dans plusieurs pays, une société civile « indocile » a su canaliser le mécontentement populaire et installer un rapport de force avec les dirigeants. Clés de lecture pour mieux comprendre les révoltes des perdants de la mondialisation.

Télécharger Les résistances africaines entre répressions et instrumentalisations-FP PDF - 540.6 ko

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du CETRI.