• Contact
  • Connexion

Les politiques belge et européenne en matière d’agrocarburants

Le présent avis porte sur les politiques européenne et belge en matière d’utilisation de biocarburants dans le transport, dans le cadre du Plan National Énergie-Climat 2030 de la Belgique et de la directive énergies renouvelables 2018/2001 (période 2021-2030). Cette directive laisse la possibilité aux États membres de réduire et même d’éliminer les objectifs d’incorporation dans les carburants des biocarburants de première génération, au bilan environnemental et social controversé. La Commission européenne doit inclure l’ensemble des biocarburants ayant un bilan carbone négatif sur l’ensemble du cycle de vie dans la catégorie des biocarburants « à haut risque de changement indirect d’affectation des sols (indirect land use change - ILUC) » faisant l’objet d’un abandon progressif en vue de leur élimination complète à l’horizon 2030, tandis que la Belgique doit profiter de la nouvelle marge de manoeuvre offerte par la nouvelle législation pour exclure les biocarburants de première génération de son Plan national Énergie-Climat (PNEC) 2030. D’autres leviers existent pour décarboner le secteur du transport.

Cet avis a été produit et approuvé par le Conseil consultatif sur la cohérence des politiques en faveur du développement le 8 mars 2019, avec la participation de François Polet (CETRI).

Télécharger Les politiques belge et européenne en matière d’agrocarburants PDF - 452.3 ko

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du CETRI.


© cataliseur30

Lire aussi ...