• Contact
  • Connexion

Équateur : ascension des luttes anti-corréistes, absence de débouché politique

Quand Rafael Correa et sa « révolution citoyenne » conquirent le pouvoir en 2006, le niveau de conflictualité sociale en Équateur était à son point le plus bas depuis vingt ans. Le mouvement populaire ne s’était pas remis des revers historiques causés par la dollarisation de l’économie (1999) et la participation du mouvement indigène au gouvernement néolibéral de Lucio Gutiérrez (2003). La destitution de ce dernier en 2005 dégagea néanmoins la voie vers le sommet de l’État à une coalition de gauche d’un type nouveau, dont les principales cibles étaient l’agenda libéral et la captation des institutions par des intérêts particuliers.

Télécharger equateur_ascension_des_luttes_anti-correistes_absence_de_debouche_politique. (...) PDF - 731.7 ko