• Contact
  • Connexion

Bataille autour des données numériques : Qui captera l’« or du XXIe siècle » ?

Chaque utilisateur d’Internet est un importateur-exportateur de données qui, le plus souvent, s’ignore. Mais selon quelles règles ces précieuses informations circulent-elles à travers les frontières ? Les puissances occidentales, qui considèrent les données personnelles comme des marchandises ordinaires, aimeraient régler la question en toute discrétion au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Davos, 25 janvier 2019. À l’occasion du Forum économique mondial, soixante-seize États signent une déclaration conjointe, dans laquelle ils réaffirment leur intention d’« entamer des négociations dans le cadre de l’OMC [Organisation mondiale du commerce] » sur le commerce électronique. En décembre 2017, soixante-dix d’entre eux s’étaient déjà prononcés en ce sens à l’issue de la onzième conférence ministérielle de l’OMC, à Buenos Aires. Parmi les signataires, on retrouve les principales puissances de la planète (États-Unis, Japon, Union européenne, Russie, Chine), mais on remarque aussi quelques absents de taille, à commencer par l’Inde et la quasi-totalité du continent africain. Signe que le sujet est loin de faire consensus. (...)

Suite de l’article

Voir en ligne https://www.monde-diplomatique.fr/2...

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du CETRI.