• Contact
  • Connexion

Avis de tempête : Haïti face à l’injustice (notamment) climatique

Haïti est l’un des pays les plus affectés par les changements climatiques. Sa vulnérabilité est la combinaison d’une exposition « naturelle » et de conditions sociales. Les manifestations qui secouent Haïti depuis juillet 2018 visent aussi à renverser le cercle vicieux que constitue cette combinaison. Les Haïtiennes et Haïtiens veulent en finir avec un modèle où l’injustice est à la fois politique, économique et climatique.

2019 aura été l’année de la mobilisation pour le climat. Grèves, manifestations, actes de désobéissance civile, etc., menés le plus souvent par des jeunes, se sont multipliés un peu partout dans le monde et particulièrement en Europe. Signes d’un rejet du laisser-faire et du refus de s’en remettre aux politiques, celles et ceux qui descendent dans la rue entendent que soit déclarée « l’urgence climatique et écologique », prélude à une transformation de notre modèle économique. Mais qui mieux que les Haïtiennes et Haïtiens sont habités de cette urgence et de cette soif de changement ?
Lire le dossier complet

Télécharger Avis de tempête : Haïti face à l’injustice (notamment) climatique PDF - 1.2 Mo

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du CETRI.

Quartiers inondés de Gonaives, Haïti, après le passage de l'ouragan Jeanne, le 15 septembre 2008
Quartiers inondés de Gonaives, Haïti, après le passage de l’ouragan Jeanne, le 15 septembre 2008