• Contact
  • Connexion

Agrocarburants : les cinq demi-vérités qui minimisent les impacts sociaux et environnementaux

Mis en cause dans l’émergence ou l’aggravation de phénomènes inquiétants au Sud – insécurité alimentaire, déforestation, accaparement de terres et expansion de l’agriculture industrielle –, le recours massif aux agrocarburants n’en demeure pas moins un axe majeur des politiques énergétiques européennes. La directive « énergies renouvelables », adoptée en 2009, exige des 27 Etats membres qu’ils augmentent leur consommation d’agrocarburants – biodiesel et éthanol – de manière à ce qu’ils représentent 10% du carburant consommé dans le transport en 2020. Cinq demi-vérités sont régulièrement avancées pour dissiper les craintes de la société civile. Passons-les en revue et voyons en quoi elles faussent le tableau, en minimisant ou en occultant les aspects les plus problématiques – sur les plans social et environnemental – de l’expansion en cours.

Télécharger Agrocarburants : les cinq demi-vérités qui minimisent les impacts sociaux et environnementaux PDF - 445.4 ko

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du CETRI.