• Contact
  • Connexion

Accès à la terre des paysans, pêcheurs et communautés indigènes aux Philippines : Étude de cas dans l’île de Mindanao

Accès à la terre des paysans, pêcheurs et communautés indigènes aux Philippines : Étude de cas dans l'île de Mindanao
Cette publication n'est pas en vente sur ce site

Présentation

Cette étude est le fruit d’un partenariat noué entre Entraide et Fraternité, 11.11.11 et le Centre tricontinental. Elle est la deuxième d’une série consacrée à l’accès à la terre, la première ayant porté sur l’île de Madagascar.

Elle s’appuie sur un travail d’enquête réalisé entre juillet et août 2019 sur l’île de Mindanao, au sud des Philippines, la deuxième en importance en termes de superficie et de population.
Mindanao est considérée comme le « panier à provision » des Philippines, concentrant la majorité des cultures agro-exportatrices du pays (bananes, ananas, caoutchouc...) et certaines de ses ressources les plus stratégiques (comme les réserves d’or).
Pourtant, l’île concentre d’importants problèmes socio-économiques et politiques, parmi lesquels des conflits liés à l’accès à la terre.
Trois cas de luttes foncières impliquant des communautés paysannes, des communautés de pêcheurs ou des communautés indigènes ont été analysés dans cette étude :

  • Réforme agraire et conflits paysans dans la Province du Lanao del Norte
  • Zones côtières et accès à la terre de petits pêcheurs dans le Lanao del Norte
  • Communautés indigènes et pressions multiples sur les terres dans le Cotabato del Norte
Titre Accès à la terre des paysans, pêcheurs et communautés indigènes aux Philippines : Étude de cas dans l’île de Mindanao
Date 02/2020
Coord. / Auteur Cédric Leterme
Pages 32
traduction English français
Mots-clés Agriculture & luttes pour la terre Indigènes Pêche Philippines