(Re-)construire les États, nouvelle frontière de l’ingérence

Du Sud-Soudan au Cambodge, d’Haïti à l’Afghanistan, en passant par le Liberia, le Rwanda, la Somalie, le Liban, l’Irak, la Palestine, la Libye, les experts en « state building » s’affairent auprès d’États « faillis », « en crise », récemment « libérés » ou « nouveaux nés ».

Côté face, une intention humanitaire : aider des pays déchirés à se doter rapidement d’institutions capables de garantir la paix et le respect des droits de base de leur population. Côté pile, des enjeux économiques et géopolitiques mal cachés, mais aussi la montée en puissance d’une doctrine sécuritaire qui vire à l’obsession. Les zones de « non-droit » étant perçues comme les foyers des grandes menaces du nouveau millénaire (terrorisme, pandémies, vagues d’immigration, criminalité, etc.), les doter d’institutions « souveraines » devient motif légitime d’ingérence aux yeux de la communauté internationale...

A l’ambivalence des desseins s’ajoutent les contradictions du terrain. La mise en place d’institutions « pour le bien de la population » est souvent la face civile d’une présence militaire vécue sur le mode de l’imposition par les premiers concernés. Et l’ingénierie institutionnelle mise en œuvre s’inspire davantage des « standards internationaux » que des dynamiques sociopolitiques locales, avec les effets pervers en cascade que cela suppose.


Contenu
Editorial
State building au Sud : de la doctrine à la réalité
par François Polet
Points de vue du Sud
Comment le state building affaiblit les États
par David Chandler
La gouvernance supranationale : un défi pour la construction de la paix et d’États forts
par David Sogge
Irak : de la gestion sécuritaire à la gestion politique
par Hichem al-Karoui
Afghanistan : échecs du state building sous perfusion et coercition
par Astri Suhrke
State building au Timor oriental : travail de sape de la légitimité de l’État ?
par Rebecca E. Engel, Luiz F. Vieira
Entre autonomie et dépendance : dynamiques des « policy transfers » en Afrique subsaharienne
par Mahaman Tidjani Alou
Défis et difficultés de la réforme de la sécurité en République démocratique du Congo
par Missak Kasongo, Dylan Hendrickson
Décoloniser la critique : comment les Mozambicains jugent-ils la « paix libérale » ?
par Meera Sabaratnam
Deux lectures opposées de l’État « défaillant » en Amérique latine
par Alejandro Bendaña
Leta Restavek ou la neutralisation de la démocratie en Haïti
par Courtney Frantz
Accueil du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | Site hébergé par Domaine public, réalisé avec SPIP,
sous Licence de Logiciel Libre, optimisé pour Firefox.