Accaparement des terres : une nouvelle forme de colonialisme ?

Conférence-débat | 3 mai 2012

Bruxelles


- > Le jeudi 3 mai 2012 à 20h

- > Espace Delvaux, rue Gratès 3, 1170 Bruxelles

Sur tous les continents, de gigantesques terrains fertiles sont vendus à des investisseurs étrangers, privant ainsi les paysans locaux de leurs moyens d’existence et compromettant le droit à l’alimentation de nombreuses populations. Quels sont les rapports de force à l’oeuvre dans ce processus ?

Avec :

- > Olivier De Schutter  : Rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l’alimentation

Origines et causes des différents accaparements

- > Xavier Delwarte  : en charge des politiques agricoles à la FUGEA(Fédération Unie de Groupements d’Eleveurs et d’Agriculteurs)

En Belgique :dans 10 ans plus de paysans ?

- > Florence Kroff  : FIAN International (FoodFirst Information and Action Network)

Mouvements de résistance à Madagascar et au Brésil

En introduction :projection d’extraits du thema d’Arte « Planète à vendre » et d’un document Oxfam.

P.A.F. : 5 € ; 4 € (seniors) 3,5 € (chômeurs et - de 26 ans) ; 1,25 € (article 27)

Information :02 663 85 50 ou www.lavenerie.be

(Bus 95 et 41, parking gratuit sous le centre commercial, également pour vélos)

Une initiative du groupe Solidarité Internationale de Watermael-Boitsfort en collaboration avec La Vénerie, Oxfam Magasins du monde, CNCD-11.11.11, Etopia , « Osons la Décroissance », les Amis du Monde diplomatique et... le CETRI.

Accueil du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | Site hébergé par Domaine public, réalisé avec SPIP,
sous Licence de Logiciel Libre, optimisé pour Firefox.