Zapatisme : histoire, signification, négociation et autonomie

Vingt ans après son insurrection armée du 1er janvier 1994, l’EZLN se porte bien. De la guérilla de libération nationale aux « Conseils de bon gouvernement » qui administrent l’« autonomie de fait » dans le Chiapas, du soulèvement indien multiethnique aux négociations de San Andrés, le zapatisme s’est imposé comme une référence éthique pour les peuples indigènes mexicains en lutte et les résistances anticapitalistes, bien au-delà du Mexique.

Zapatisme : la rébellion qui dure

Zapatisme : la rébellion qui dure

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir