Entretien avec Yvon Lebot

Yvon Lebot : « Le zapatisme, c’est cela ou ce n’est rien ! »

Osons la comparaison : interviewer Yvon Le Bot à propos du zapatisme, c’est un peu comme s’entretenir avec l’un des quatre évangélistes sur le christianisme ! Son nouveau testament à lui, c’est son livre — Le rêve zapatiste1 — au fil duquel il restitue la longue et cruciale conversation qu’il a pu mener avec la figure emblématique de la rébellion du Chiapas, le « sous-commandant » Marcos. Mais plutôt que l’apôtre du zapatisme, Yvon Le Bot en est surtout l’exégète, celui qui, de ce côté-ci de l’Atlantique, est sans doute le mieux parvenu à discerner pour nous ce qui se passe là-bas et pourquoi, finalement, on est amené à en parler ici. Selon lui, c’est au fin fond du Chiapas que « commence le réenchantement du monde », ni plus ni moins. Sociologue français, directeur de recherche au C.N.R.S. et membre du Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (Cadis) de l’École des hautes études en sciences sociales, Yvon Le Bot partage à Paris son bureau avec Alain Touraine. C’est précisément dans ce haut lieu de la sociologie contemporaine, à quelque dix mille kilomètres des communautés rurales indiennes du Mexique, qu’il nous a tenu ces propos…

Télécharger Yvon Lebot : « Le zapatisme, c’est cela ou ce n’est rien ! »
Bernard Duterme, Yvon Lebot
PDF - 98.1 ko

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du CETRI.