Vietnam : rapports entre société civile et parti-État dans le post-Doi Moi

Au Vietnam, le parti communiste développe diverses stratégies pour tourner le développement du secteur associatif à son avantage, en le transformant en nouvel instrument de contrôle sociétal. La cooptation, les contrôles et les ingérences de toutes sortes n’ont cependant pas empêché l’émergence de nouveaux espaces informels d’autonomie, au sein desquels se développe un contre-discours hégémonique.

Télécharger Vietnam : rapports entre société civile et parti-État dans le post-Doi Moi PDF - 255.6 ko
Etat des résistances dans le Sud - Asie

Etat des résistances dans le Sud - Asie

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir