Uruguay : un projet minier réveille la contestation

Le bilan des sept premières années au pouvoir du Frente Amplio en Uruguay est mitigé : des efforts sociaux, mais peu de remise en cause de l’impunité et des politiques néolibérales. Investisseurs extérieurs et monocultures ont les coudées franches. La protestation reste cependant minime et les mouvements sociaux plutôt démobilisés. Un mégaprojet minier pourrait changer la donne. Il a en tout cas fait naître un mouvement d’opposition hétérogène.

Télécharger Uruguay : un projet minier réveille la contestation PDF - 184.8 ko
État des résistances dans le Sud : Amérique latine

État des résistances dans le Sud : Amérique latine

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir