Timor-Oriental : tensions et renouveau au sein de la société civile

Les violences au lendemain du référendum pour l’indépendance en 1999 et lors de la crise de 2006 ont été suivies, dans les deux cas, par un afflux de l’aide internationale au Timor-Oriental. Cette combinaison de facteurs s’est traduite, paradoxalement, par une marginalisation et une mise en concurrence des acteurs sociaux locaux, mais aussi par un renouveau au sein de la société civile, propice à la consolidation de la paix entre communautés.

Télécharger Timor-Oriental : tensions et renouveau au sein de la société civilePDF - 195.7 ko
Etat des résistances dans le Sud - Asie

Etat des résistances dans le Sud - Asie

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir