Territorialité politique, territorialité concurrentielle et développement

De 1945 à 1980, la territorialité politique fait de l’État l’acteur du développement, et de la nation l’espace de ses politiques. Avec le consensus de Washington (1980-2000), elle est supplantée par une territorialité concurrentielle qui considère le marché global comme le territoire des pratiques économiques. Les impasses de ces deux extrémismes invitent à une réappropriation populaire des dynamiques de développement.

Télécharger Territorialité politique, territorialité concurrentielle et développement
Thierry Amougou
PDF - 150.4 ko
Territoires, développement et mondialisation

Territoires, développement et mondialisation

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir