Tant que l’Occident fabriquera des terroristes, il y aura des attentats

Avant-hier une bombe explosait à Bagdad, hier des tueurs sévissaient à Londres, aujourd’hui une voiture s’attaque à la police à Paris, et demain ? Quinze ans après le déclenchement de la « guerre contre le terrorisme » menée par les États-Unis et relayée par la plupart des pays occidentaux dont la France, on compte de plus en plus d’attaques qualifiées de « terroristes ». N’est-il pas temps pour l’Occident de s’interroger sur ses responsabilités, sur l’inefficacité avérée des « solutions » policières et militaires contre le djihadisme et sur sa responsabilité dans la « fabrication des terroristes » ?

Voir en ligneLire la suite de cet article sur le site d’Orient XXI

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du CETRI.


New York, 21 septembre 2001. Débris du World Trade Center. Michael Rieger/FEMA News.