Sri Lanka : géopolitique de l’accaparement des terres

L’écrasement militaire des Tigres tamouls en 2009 a débouché sur une vague d’accaparements de terres au Sri Lanka. Si les zones tamoules sont affectées par la militarisation et la dissémination de colonies cinghalaises, le phénomène est plus classiquement motivé par les opérations des multinationales dans le reste du pays. La convergence des résistances tamoule et cinghalaise n’est pourtant pas à l’ordre du jour.

Télécharger sri_lanka-2.pdfPDF - 163.4 ko
État des résistances dans le Sud<br /> Les mouvements paysans

État des résistances dans le Sud
Les mouvements paysans

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir