Sous-traitance et exploitation des travailleurs migrants de la construction en Chine

Le développement de l’industrie de la construction dans la Chine post-socialiste s’est accompagné de l’émergence d’un système de sous-traitance fondé sur une vaste exploitation des ouvriers migrants : marchandisation de la main-d’œuvre dans les villages et dissimulation de la force de travail en zones urbaines. La chaîne de la sous-traitance détruit la confiance sociale, intensifie les conflits sur les chantiers et génère une culture de la violence.

Migrations internationales : un enjeu Nord-Sud ?

Migrations internationales : un enjeu Nord-Sud ?

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir