Sénégal : les mouvements sociaux sous l’alternance

La « démocratisation » du Sénégal a permis l’émergence de mouvements sociaux, le plus souvent sporadiques et sans lendemain, parfois autonomes et mobilisés sur des enjeux fondamentaux. Mais les régimes de Diop et Wade ont développé une stratégie similaire de réduction du champ de la contestation, soit en canalisant les mouvements par la cooptation, soit en suscitant une série d’initiatives appelées à noyauter les acteurs les plus hostiles.

Télécharger Sénégal : les mouvements sociaux sous l’alternancePDF - 159.3 ko
Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir