Sécurité humaine, genre et territoires : violence contre les femmes au Honduras

Le traitement des violences à l’égard des femmes est souvent cantonné aux rapports de genre prévalant dans la sphère domestique. Or, au Honduras et ailleurs en Amérique latine, les violences contre les femmes dans l’espace public ne cessent de croître. Cette tendance est à situer en aval de deux processus de restructuration socioterritoriale liés à la mondialisation : l’expansion de l’industrie maquiladora et la privatisation des espaces urbains.

Télécharger Sécurité humaine, genre et territoires : violence contre les femmes au Honduras
Karen Bähr Caballero
PDF - 124.4 ko
Territoires, développement et mondialisation

Territoires, développement et mondialisation

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir