Ressorts de l’opposition régionale bolivienne

Au lendemain de l’approbation populaire de la nouvelle Constitution bolivienne, la thèse de la « polarisation politique » d’un pays « coupé en deux » est à nuancer. D’abord, par la mobilisation des campagnes – occidentales et orientales – en faveur du « oui ». Ensuite, par l’importance des conjonctures et contextes locaux dans les variations de résultats. Le discours de l’opposition trahit surtout son morcellement et sa difficile recomposition.

Télécharger Ressorts de l’opposition régionale bolivienne
Franck Poupeau, Hervé Do Alto
PDF - 109.2 ko
La Bolivie d'Evo. Démocratique, indianiste et socialiste ?

La Bolivie d’Evo. Démocratique, indianiste et socialiste ?

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir