Pour la défense des « communs »

Les « communs » sont des ressources gérées par une communauté qui en définit les droits d’usage, s’organise contre les risques d’« enclosure » et développe de la sorte un mode de gouvernance alternatif, hors de l’État et du marché. L’expansion du capitalisme, des politiques néolibérales, de l’appropriation du vivant et de sa marchandisation ont accru l’emprise privée sur les biens communs. La lutte pour leur défense est devenue prioritaire.

Changer le modèle Ici et maintenant ?

Changer le modèle Ici et maintenant ?

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir