Philippines : transformation des « mouvements sociaux » en « société civile »

Aux Philippines, l’émergence de la société civile est le résultat d’une série de ruptures au sein de la gauche traditionnelle dans la période qui s’ouvre avec la chute du dictateur Marcos (1986). Si les nouvelles organisations font preuve de dynamisme dans plusieurs domaines – de la promotion de la paix à la lutte contre le néolibéralisme -, elles butent sur la résilience des structures oligarchiques du système politique.

Télécharger Philippines : transformation des « mouvements sociaux » en « société civile »PDF - 239.9 ko
Etat des résistances dans le Sud - Asie

Etat des résistances dans le Sud - Asie

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir