Persistance de la « race » dans l’Afrique du Sud post-apartheid

Depuis la fin de l’apartheid, l’Afrique du Sud reste « racialisée » d’un point de vue culturel et social, et inégale en termes de revenus et d’opportunités. L’intégration demeure faible, notamment dans les champs de l’éducation et de l’emploi, malgré l’amélioration des rapports entre groupes raciaux. L’inégalité économique semble désormais moins le résultat de pratiques discriminatoires que de distances de classe.

Télécharger Persistance de la « race » dans l’Afrique du Sud post-apartheid
Jeremy Seekings
PDF - 242.1 ko
Racisme : entre exclusion sociale et peur identitaire

Racisme : entre exclusion sociale et peur identitaire

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir