Paraguay : déconvenue de l’option électoraliste de la gauche sociale

Depuis la chute du dictateur Stroessner, les organisations progressistes paraguayennes ont cherché à peser sur le politique, avec plus ou moins de succès. Conscientes que le pouvoir néolibéral constituait un obstacle à leurs revendications, elles ont misé sur la stratégie électorale en favorisant à des degrés divers la victoire du président Lugo. Mais cette option a montré ses limites. Institutionnalisation, démobilisation ou... criminalisation.

Télécharger Paraguay : déconvenue de l’option électoraliste de la gauche socialePDF - 192.3 ko
État des résistances dans le Sud : Amérique latine

État des résistances dans le Sud : Amérique latine

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir