OMD : un nouveau partenariat mondial pour le développement ?

Une fois passée la première impression laissée par l’emballage, les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) sont décevants à plus d’un titre. Si l’identification de cibles concrètes en termes de développement humain est positive, les Objectifs fixés par la communauté internationale sont pour la plupart des récupérations peu ambitieuses d’anciennes promesses non tenues. L’Objectif 8, qui reprend les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre les Objectifs 1 à 7, procède lui aussi à un recyclage de vieilles « solutions », dont la nocivité a déjà été amplement démontrée. En particulier, la notion de « dette viable », inspirée de l’initiative PPTE, est particulièrement préjudiciable, car loin d’impliquer une annulation de la dette extérieure, elle ancre les stratégies de développement dans de nouveaux cycles d’endettement. Quant à l’aide au développement, sa logique politique et les conditions qui l’accompagnent sont telles qu’elle ne contribuera vraisemblablement pas à la poursuite des OMD.

Objectifs du millénaire pour le développement

Objectifs du millénaire pour le développement

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir