Niger : la société civile face au « tazartché »

La « société civile » nigérienne, jamais loin des enjeux politiques, a joué un rôle majeur dans les crises des dernières années. Le président Tandja - élu en 1999 et 2004, renversé en 2010 - est celui qui a le plus cherché à influer sur les luttes citoyennes, en les instrumentalisant. Une frange radicale de la société civile, aujourd’hui aux commandes de l’Etat, lui a toutefois résisté et donné son appui aux militaires qui l’ont renversé.

Télécharger Niger : la société civile face au « tazartché »PDF - 231.4 ko
Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir