Madagascar : les aspirations confisquées du mouvement de 2009

Les aspirations populaires malgaches s’articulent autour d’une mise en cause de la confiscation du pouvoir, des pratiques prédatrices et de la dépossession économique. A la contestation, les autorités répondent par la répression ou la cooptation. Dans ce contexte de restauration autoritaire, seule une société civile policée est tolérée. Son efficacité se heurte en outre aux divergences internes et à leurs instrumentalisations politiciennes.

Télécharger Madagascar : les aspirations confisquées du mouvement de 2009PDF - 191.7 ko
Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir