Leta Restavek ou la neutralisation de la démocratie en Haïti

La mission des Nations unies est officiellement présente en Haïti depuis 2004, pour rétablir l’ordre et la sécurité, promouvoir la démocratie et protéger les droits de l’homme. Mais l’examen des câbles de WikiLeaks révèle l’existence d’autres agendas, qui répondent à des intérêts diplomatiques, sécuritaires et économiques extérieurs à l’île. Un dévoiement qui explique la tendance de la mission à neutraliser le jeu démocratique haïtien.

Télécharger Leta Restavek ou la neutralisation de la démocratie en Haïti PDF - 242.5 ko
(Re-)construire les États, nouvelle frontière de l'ingérence

(Re-)construire les États, nouvelle frontière de l’ingérence

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir