Les conséquences du narcotrafic sur un État fragile : le cas de la Guinée-Bissau

La faiblesse de ses institutions, son instabilité politique chronique et la pauvreté galopante ont fait de la Guinée-Bissau un terrain favorable au développement du narcotrafic. Ce dernier gangrène désormais l’armée et l’État. Ce phénomène, que les programmes internationaux ne sont pas parvenus à contrer, est activement dénoncé par de jeunes rappeurs, qui relaient le vécu des secteurs populaires et revendiquent un autre système politique.

Télécharger Les conséquences du narcotrafic sur un État fragile : le cas de la Guinée-BissauPDF - 429.8 ko
Narcotrafic :<br /> la « guerre aux drogues » en question

Narcotrafic :
la « guerre aux drogues » en question

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir