Les agrocarburants au Guatemala : accaparement des terres, spoliation des paysans et assujettissement au travail

Les politiques en faveur des agrocarburants font fi de l’évidence au Guatemala. Elles participent à l’accaparement - légal ou non - de la terre par de grandes entreprises nationales ou internationales, et précarisent ainsi les populations paysannes locales, en exacerbant leur vulnérabilité alimentaire. L’emploi offert par cette agro-industrie n’obéit pas aux normes sociales minimales et ne suffit pas à nourrir une famille.

Télécharger Les agrocarburants au Guatemala : accaparement des terres, spoliation des paysans et assujettissement au travail PDF - 248.4 ko
Emprise et empreinte de l'agrobusiness

Emprise et empreinte de l’agrobusiness

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir