Le système éducatif palestinien en état d’urgence

Très valorisée par les familles palestiniennes entre 1948 et 1967, l’éducation aura été la grande victime de l’occupation israélienne etY de l’Autorité palestinienne qui lui consacre à peine 2% de son budget. A partir de l’occupation de 1967, l’éducation a cessé d’être un « investissement rentable », les emplois proposés par le marché du travail israélien ne nécessitant pas de niveau de connaissance particulier. La dégradation du système éducatif palestinien et la dévalorisation de l’éducation par la société palestinienne ont alors progressé. L’établissement de l’Autorité palestinienne en 1994 n’a pas modifié la donne. Marginalisé, le ministère de l’éducation est incapable de faire face aux vrais problèmes du système éducatif palestinien. Une grande partie de la jeunesse est plongée dans le désespoir, le fatalisme et l’ignorance. Les groupes islamistes sont occupés à remplir ce « vide », en offrant des réponses religieuses à la quête de sens des jeunes. Seule une véritable paix israélo palestinienne pourra arrêter la dégradation du système éducatif palestinien et refaire de l’éducation un moteur essentiel dans le processus de construction de la Palestine moderne.

Palestine : mémoire et perspectives

Palestine : mémoire et perspectives

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir