Le paradoxe de l’agriculture cubaine

L’expansion de l’agroécologie et de l’agriculture paysanne a permis à Cuba d’améliorer sensiblement son niveau d’autosuffisance alimentaire en peu d’années. Mais les autorités soutiennent aussi le développement de l’agriculture industrielle et transgénique. Cette ambivalence n’est pas viable. La quête de souverainetés alimentaire, énergétique et technologique plaide pour une adhésion politique claire au paradigme de l’agroécologie.

Agroécologie - Enjeux et perspectives

Agroécologie - Enjeux et perspectives

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir