Le développement, c’est la résistance

Les théories du développement portées par les économistes au cours des trois derniers siècles sont des idéologies élaborées par – et pour – les classes dominantes. Au regard des expériences africaines et des injustices inhérentes au paradigme néolibéral, le développement doit être pensé, non en termes de croissance et d’accumulation, mais comme un processus de résistance au néocolonialisme et de libération des structures de domination impériale.

Changer le modèle Ici et maintenant ?

Changer le modèle Ici et maintenant ?

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir