Le Hirak investit le cœur de Rabat

Fronde sociale. Des manifestants ont envahi en masse dimanche le centre de Rabat en soutien à la contestation dans le nord du Maroc et pour exiger la « libération » des leaders récemment arrêtés de ce mouvement. Le cortège s’étendait sur près d’un kilomètre, sur l’avenue Mohammed V, principale artère de la capitale, jusqu’à la place Bab el-Had, à la lisière de la médina. Une source au ministère de l’Intérieur a fait état de 12 000 à 15 000 participants. Les observateurs indépendants ont avancé le chiffre de 50 000

C’est une marche dense, avec des mots d’ordre unifiés qui s’est emparée du centre-ville de la capitale ce dimanche 11 juin. La solidarité avec le Hirak rifain, la condamnation de l’approche sécuritaire et la libération des prisonniers étaient les principaux messages de cette marche. Cette manifestation certes diversifiée et populaire, confirme une nouvelle fois la force du mouvement islamiste Al Adl Wa Ihssane (Justice et bienfaisance), non autorisé mais toléré par les autorités.

Voir le portfolio et le reportage.


Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du CETRI.