La révolution décolonisatrice du zapatisme

Le zapatisme est de retour. En froid avec une bonne partie de la gauche mexicaine qui lui a imputé la défaite de son candidat à la présidentielle de 2006, la rébellion indigène annonce une nouvelle étape de sa lutte pour l’autonomie. L’expérience de l’Escuelita zapatista met au jour ses avancées en matière de santé, d’éducation, d’égalité hommes-femmes et de construction de formes de pouvoir non étatique et d’économie non capitaliste.

Zapatisme : la rébellion qui dure

Zapatisme : la rébellion qui dure

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir