La Libre Belgique

La méthode controversée du Docteur Bill Gates

La Fondation Bill et Melinda Gates consacre deux tiers de ses dons au secteur de la santé, et va consacrer prochainement plus de 500 millions de dollars au même domaine dans les pays du tiers monde. Objectif : «  réduire le fardeau de la malaria, de la pneumonie, des diarrhées et d’une série d’infections parasitaires, causes principales de mort, de handicap dans les pays en développement », explique Bill Gates. Il a précisé en novembre qu’en plus de cet engagement, sa fondation avait augmenté de 30% son financement annuel concernant la malaria. Selon Bill Gates, l’éradication de la malaria d’ici au milieu de ce siècle est « un objectif à la fois nécessaire et atteignable ». L’épouse de Bill, Melinda, dit puiser son optimisme dans des années de déplacements sur le terrain en Afrique et en Asie et dans sa conviction que la science et la technologie peuvent améliorer les choses. Présente dans une centaine de pays, la Fondation a déjà versé plus de 42 milliards de dollars pour financer des projets et des innovations, mais selon Melinda Gates, elle s’efforce désormais d’influer sur les politiques au niveau gouvernemental. Dans la lutte contre la pauvreté, justifie-t-elle, les ONG peuvent montrer la voie mais « seuls les gouvernements peuvent travailler sur une grande échelle ».

Télécharger La méthode controversée du Docteur Bill Gates
François Polet, Sophie Devillers (La Libre)
PDF - 694.3 ko
Voir en ligneLa méthode controversée du docteur Gates

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du CETRI.


©libre belgique