La création d’un Etat palestinien viable : une priorité sioniste ?

L’existence de l’Etat d’Israël, la non existence d’un Etat palestinien et le désir, chez les Palestiniens, de disposer de leur propre Etat constituent les données de départ, auxquelles sont intimement liées plusieurs questions cruciales : quelles frontières le droit international reconnaît il à Israël ? La création d’un Etat palestinien découle t elle de la proclamation d’indépendance d’Alger de 1988 ? Si les Palestiniens disposent d’un droit à l’autodétermination, quels en sont le contenu et les limites ? Quel est le statut juridique des territoires occupés depuis 1967 par Israël ? Et enfin, quelles frontières les Palestiniens veulent ils donner à leur propre Etat ? Les possibilités de création d’un Etat palestinien viable et la perpétuation d’Israël dépendent non seulement des réponses apportées à ces questions par les différents protagonistes, communauté internationale incluse, mais surtout du rapport de force prévalant. La puissance militaire, diplomatique et économique d’Israël suffit aujourd’hui à lui assurer la couverture indispensable à ses agissements illégitimes et à la prolongation de l’occupation. A moyen terme, seules une solution pacifique, fondée sur la vérité et l’équité, et la réconciliation entre les deux peuples garantiront la coexistence.

Palestine : mémoire et perspectives

Palestine : mémoire et perspectives

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir