« La classe de Davos » face aux inégalités économiques mondiales

Le Forum économique mondial incarne la concentration du pouvoir politique et de la gouvernance entre les mains d’une élite, « la classe de Davos ». Cette concentration politique est assortie d’une concentration extrême des richesses et d’une domination croissante des firmes transnationales dans l’économie globale, sur fond d’inégalités record. La mainmise des entreprises s’accompagne du développement d’une architecture antiétatique de l’impunité.

L'aggravation des inégalités

L’aggravation des inégalités

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir