L’enjeu démographique en Palestine à l’aube du 21e siècle

La question du peuplement en Palestine et de sa densité atteint un rare degré de complexité, car la démographie, le droit et l’éthique interfèrent. Selon les sources et l’interprétation politique des réalités, les chiffres tendent à diverger. En outre, les tendances démographiques actuelles de la Palestine, celles des Palestiniens et celles des Israéliens, deux populations « juxtaposées l’une à l’autre », ne correspondent pas aux évaluations et prévisions réalisées ces dernières années. De quelles populations et de quels territoires parlons-nous dans ce bras de fer israélo-palestinien sur la définition des enjeux démographiques ? La croissance de la population palestinienne ne suit pas le chemin tracé par les prévisions et la population des colons israéliens n’a jamais été projetée dans le futur. De nouveaux scénarios doivent dès lors être esquissés. Si la solution d’un seul Etat – « Palisraël » - peut être séduisante parce qu’elle mettrait fin au diktat de la démographie, il est possible que la solution de deux Etats indépendants soit la plus réaliste à moyen terme, avant qu’un mariage de raison ne réussisse à les unir ou à les fédérer.

Palestine : mémoire et perspectives

Palestine : mémoire et perspectives

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir