L’abus de pouvoir, vecteur du pillage des ressources de la pêche

L’approche répressive dans la lutte contre la pêche illégale montre ses limites dans les environnements hautement corrompus. Elle doit céder la place à des démarches qui intègrent la réalité de la collusion entre pouvoirs publics et acteurs économiques et tiennent compte du fait que la pêche industrielle légale mène parfois elle aussi à une pêche irresponsable. Une approche basée sur les droits humains et l’implication des victimes de la pêche illicite offrent une voie alternative.

Entre terre et mer, quel avenir pour la pêche ?

Entre terre et mer, quel avenir pour la pêche ?

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir