L’Inde : une modernité controversée

L'Inde : une modernité controversée
Ajouter au panier s'abonner
  • 13,00 EUR (Frais de port compris)

Présentation

En ce début de 21e siècle, le statut de « puissance émergente » de l’Inde fait consensus. Sa relative modernité politique - élections libres, alternances et contre-pouvoirs autonomes - dans un pays fort d’1,2 milliard de citoyens, tend à valider sa prétention à incarner « la plus grande démocratie du monde ». 
La voie économique que le pays a empruntée depuis le début des années 1990, sans pour autant faire table rase du passé, revêt des accents néolibéraux clairement affirmés. Ce mouvement de réformes, qui s’est aussi traduit par une forte accélération de la croissance, répond du même coup à l’ambition de la nation de « retrouver son rang ». En quête d’un ordre multipolaire ajusté et d’une reconnaissance internationale (en particulier de la part des Etats-Unis), l’Inde oscille entre affirmation nationale et pragmatisme diplomatique, indépendance d’action et efforts d’intégration. 
L’« Inde qui brille » a toutefois ses revers. Les contradictions qui la traversent freinent la possibilité d’un développement équilibré. Les dynamiques de concentration de la richesse l’emportent sur les projets de redistribution. Les écarts se creusent entre riches et pauvres, entre régions, entre villes et campagnes. Au-delà, la fragmentation par castes et communautés religieuses, malgré des changements, reste source d’inégalités et attise le mécontentement des masses exclues.
Pour « émerger » véritablement, l’Inde devra surmonter les lourdes contraintes sociales et environnementales qui pèsent sur son essor et relever les défis que pose la démocratisation de sa société.

TitreL’Inde : une modernité controversée
La collection Alternatives Sud
VolumeVol. XVIII – 2011/3
Date08/2011
Coord. / Auteur Aurélie Leroy
EditionCETRI, Syllepse
Format135 x 215 mm
Mots-clés Inde

Contenu

Les paradoxes de la modernité indienne
  • Aurélie Leroy
La politique de croissance économique de l’Inde
  • Atul Kohli
L’Inde entre puissance et paralysie
  • Christophe Jaffrelot
Agriculture indienne en crise : accaparement des terres et insécurité (...)
  • Nilachala Acharya, Praveen Jha, Shalini Mahajan
Dix hypothèses sur la politique des États indiens
  • Suhas Palshikar, Yogendra Yadav
Le « ciblage » des politiques sociales indiennes : entre inefficacité et (...)
  • Guy Standing, Renana Jhabvala
La signification politique de la non-prise en compte des castes en Inde
  • Mary E. John, Satish Deshpande
La réponse inappropriée de l’État indien au mouvement maoïste
  • K.S. Subramanian
Cachemire : le second soulèvement
  • Rekha Chowdhary