Indonésie : hauts et bas des luttes pour la terre

En dépit de la répression et du travail de sape de l’« Ordre nouveau », les mouvements ruraux ont survécu et la problématique agraire est restée centrale en Indonésie. Des terres confisquées ont été récupérées grâce à une stratégie efficace d’occupation, mais le caractère local et fragmenté des luttes empêche leurs rattachements à des mobilisations politiques plus vastes. Face aux nouveaux défis, les mouvements paysans cherchent un second souffle.

Télécharger indonesie-2.pdfPDF - 145.8 ko
État des résistances dans le Sud<br /> Les mouvements paysans

État des résistances dans le Sud
Les mouvements paysans

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir