Indonésie : forces de gauche fragmentées, mais idées influentes

En dépit de l’existence d’une société civile diversifiée, la période post-Suharto n’a pas accouché d’un grand mouvement de gauche coordonné. En cause, des tendances centrifuges, la prédominance d’une logique ONG et la structuration clientéliste du système politique indonésien. Pour autant, la popularité des idées progressistes associée à la compétition électorale pour le vote populaire s’est traduite par des avancées sociales
non négligeables.

Télécharger Indonésie : forces de gauche fragmentées, mais idées influentes PDF - 266.4 ko
Etat des résistances dans le Sud - Asie

Etat des résistances dans le Sud - Asie

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir