Inde : la société civile « anticorruption » fait son entrée dans le jeu électoral

Si l’Inde est souvent le théâtre de mobilisations rurales, le mouvement qui a le plus défrayé la chronique l’an dernier fut le mouvement « anticorruption » d’Anna Hazare. En dépit d’un fort capital de sympathie, il a fini par s’essouffler brusquement. La conversion du mouvement en parti amène à soupçonner ses dirigeants de nourrir leurs propres ambitions, alors même qu’ils dénonçaient le jeu électoral et politicien comme source de corruption.

Télécharger Inde : la société civile « anticorruption » fait son entrée dans le jeu électoralPDF - 279.1 ko
Etat des résistances dans le Sud - Asie

Etat des résistances dans le Sud - Asie

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir