Guinée : achoppements sanglants de la transition

Le 27 juin 2010, la Guinée a connu les premières élections libres depuis son indépendance. Ce « succès » est l’aboutissement d’un mouvement de fond initié dès 2006 par les « forces vives de la nation ». Cet acteur clé du processus de transition a porté, face à l’autoritarisme et la répression du régime, les revendications socioéconomiques et les exigences politiques d’une grande majorité de la population.

Télécharger Guinée : achoppements sanglants de la transition PDF - 168.8 ko
Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir