Colloque international

Gauche sociale, gauche politique : une comparaison Bolivie/Guatemala

Colloque international et transdisciplinaire

« Les massacres de masse au Guatemala : formes et séquelles d’une violence organisée (1960-2009) »

Paris, Palais du Luxembourg, salle Monnerville,
15 rue de Vaugirard
samedi 14 novembre 2009
de 9h à 18h

Organisé par l’Association Aircrige, le CETRI (Université Louvain la
Neuve), France Amérique Latine (Paris), l’Equipe Lettres et Histoire
de l’Université de Paris VIII, le Laboratoire GERHICO (Université de
Poitiers) et le Réseau européen des Comités Oscar Romero
(Alost-Belgique)

Programme :

Matinée

Accueil des participants (9h)

Ouverture (9h30) :
Sophie THONON-WESFREID, avocate (FAL), “la violence de masse en Amérique latine, l’emploi du mot ’génocide’ et ses implications juridiques”

Séance 1 : présidente : Véronique NAHOUM-GRAPPE (EHESS/Paris)

I- Les événements et leurs noms (10h-12h).

Sébastien JAHAN, historien (Université de Poitiers) : “Les racines
historiques de la violence génocidaire au Guatemala (colonisation,
’révolution libérale’)”

Yvon LE BOT, sociologue (CNRS, Paris) : “La guerre au Guatemala : un
génocide ?”

David COLLIN, producteur, réalisateur et romancier (Fribourg, Suisse)
 : “Paroles de victimes : les rescapés du conflit armé et leurs
témoignages”

Pause déjeuner (12h-14h)

Après-midi

Séance 2 : présidente : Laure Coret (Université Paris 8, Aircrige)

II- Séquelles et survivances (14h-16h)

Bernard DORAY, psychiatre-psychanalyste et Concepción DORAY-DELAGARZA, psychanalyste, sur “Les séquelles traumatiques du conflit armé et leur clinique”

Rottman Estivel PEREZ ALVARADO, juriste (Sobrevivientes, Guatemala) :
“¿ La violencia estructural del Guatemala de hoy es una consecuencia
del conflicto aramado ?”

Patrick BARD, journaliste et écrivain (France) : “Du génocide au féminicide”

Pause : 16h-16h30

Séance 3 : président : Catherine Coquio (Université de Poitiers/Aircrige)

III- Perspectives (16h30-17h45)

Bernard DUTERME, sociologue (CETRI, Université de Louvain-la-Neuve, Belgique) : “Gauche sociale, gauche politique : une comparaison Bolivie/Guatemala ”

Gérard FENOY (France Amérique Latine, Paris) : “Les rencontres de
jeunes et leur rôle dans la construction de la paix”

17h45

Conclusions et ouvertures
par Gabriel PERIES, docteur en sciences politiques, enseignant-chercheur (Institut National des Télécommunications)

Comité scientifique : Laure CORET, Guido DE SCHRIJVER, Bernard
DUTERME, Gérard FENOY, Sébastien JAHAN, Gabriel PERIES

Entrée : 15 ter, rue de Vaugirard, Paris 6ème (métro Odéon, lignes 4 et 10-RER Luxembourg)
Se munir de la présente invitation et d’une pièce d’identité
Inscription obligatoire avant le 10 novembre 2009 auprès de Laure Coret (lcoretp8@free.fr) ou Sébastien Jahan (sebastien.jahan@univ-poitiers.fr)