Étude transnationale des migrations boliviennes et des rapports de genre

La littérature féministe suggère que les migrations peuvent contribuer à l’égalisation des rapports de genre, en favorisant la prise de conscience de leur caractère socialement construit. L’exemple des migrants boliviens de Cochabamba montre que la privatisation de la reproduction sociale dans les sociétés d’accueil et le refus de défier le statu quo des relations de genre dans les sociétés de départ neutralisent ces possibilités émancipatrices.

Migrations internationales : un enjeu Nord-Sud ?

Migrations internationales : un enjeu Nord-Sud ?

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir